La veste

affiche_veste_3871

Les vestes sont comme ses bouts de kleenex, rien que des enveloppes, des couches se superposant  avec ces petits bouts de rien, des bribes de vie… il s’en prend à tout.
Les deux bras qui s’emmanchent, un petit regard oblique nous oblige à ne plus le considérer comme un manche.
Il se ramène à tâtons, sûr de rien, avec tout ses ratés en pointillés, et nous embarque dans des moments de raretés.


Cette veste qui révèle puis ravale les objets le temps d’une danse absurde.
Veste, gangue, peau ou mue, elle permet la transformation, nous emmène dans la ménagerie du cirque, chez les monstres parfois…

Publicités