L’Homme sampleur

Au travers de l’Homme Sampleur, Ilka Madache et Vincent Berhault développent une recherche sur les arts numériques et les arts de la rue: dispositifs interactifs, occupation des espaces urbains, perturbations sonores…
Ce personnage, équipé d’un système numérique original et atypique, est intimement lié à son costume, affublé d’un ensemble de haut-parleurs, d’un ordinateur embarqué, portant microphone et autres capteurs, il peut facilement se déplacer, solliciter le public et l’enregistrer.
Son corps ainsi augmenté devient outil de diffusion, de transformations vocales et sonores. Au delà d’une symbiose dispositif-acteur, le comédien devient un personnage déroutant qui perturbe le quotidien en le transformant en événement.
Le système nomade de l’Homme Sampleur est basé sur le logiciel Usine développé par Olivier Sens, musicien et concepteur d’outils multimédia.


il est celui qui traverse, celui qui provoque l’échange, celui qui transmet, qui transgresse…
Il manipule des données sensibles projetées vers autrui.
Il est un personnage aux multiples facettes auteur et acteur de son propre univers sonore.

L’HOMME-SAMPLEUR / CYBER-CRIEUR


Dans l’Antiquité et au Moyen-Âge le crieur, par un appel sonore, vocal ou instrumental, était le personnage incontournable pour la diffusion publique des informations. Encore aujourd’hui sur les marchés d’Europe ou d’ailleurs on reconnaît ces voix et ces sons et à l’heure des technologies de l’information, de l’hypermédium, on questionne à nouveau la communication par l’humain.
L’Homme Sampleur se faufile aisément dans cette catégorie en conciliant une pratique ancienne et des outils issus des technologies nouvelles.

L’HOMME-SAMPLEUR / PREDICATEUR

L’Homme Sampleur  est un promeneur solitaire, un prédicateur porteur d’une cyberparole. Vétu de son armure sonore il arpente les villes et s’approprie les espaces publics pour faire entendre son biospeech.
Il traverse le chaos urbain ou le silence des villages en propageant son propre écho.
Tel un oracle vibrant, il délivre un présage, une annonce faite à la ville.

L’HOMME-SAMPLEUR / ARCHIVISTE

Il archive, collecte, conserve et communique les données qu’il recèle en lui.
Il entrepose dans ses cartes mémoires les témoignages qu’il a recueillis au cours de ses déambulations : conversations, bruits de la ville…
Récupérateur, recycleur de déchets sonores, il nous débarrasse de nos propres mots.
Rencontres, croisements et traces sonores sont autant d’éléments qu’il génère et récolte pour nous ancrer dans sa propre temporalité.
Il est l’archive en action !

Production : Les Singuliers
Coproductions : La Maison des métallos (Paris), Académie Fratellini (St Denis),
La Guillotine (Montreuil), Centre Culturel Français d’Istanbul, Santralistanbul.
Aide à la création : DMDTS, DRAC, DICREAM, et avec le soutien de Culturesfrance, IKSV (Turquie) ainsi que de la saison culturelle turque en France.