Bat-Jong

Équilibre ou déséquilibre,
tensions statiques ou chaos dynamiques,
d’envolées circulaires en “rebonds battants”,
un face à face entre un jongleur et un batteur.
Une performance où les balles et les baguettes
conversent dans des échanges vibrants et ludiques.

Photos: Christophe Raynaud De Lage
François Merville, batteur percussionniste et Vincent Berhault, acteur de cirque, manipulateur d’objets élaborent depuis plusieurs années un vocabulaire tant visuel que sonore qui vient colorer une syntaxe qui leur est propre dont la compréhension est aisément instantanée pour le spectateur.

L’écriture de Bat-Jong est pensée comme celle d’une structure musicale dans le jazz improvisé où des éléments très écrits viennent se télescoper et nourrir une composition immédiate.
Le spectateur peut regarder et entendre activement ce processus où il partagent avec les acteurs les risques, les plaisirs tout en savourant des instants uniques et éphémères.
Chacun peut s’immiscer, s’inviter dans l’univers de l’autre, avec ses objets et ses propres codes.

François Merville et Vincent Berhault créent des phrases à la fois sonores et visuelles, expression du plus sensible dénominateur commun.
Production – Les Singuliers
Co-production : L’Allan, Scène nationale de Montbéliard – l’Atelier du Plateau, Paris
Académie Fratellini, St Denis – La Guillotine, Montreuil.
Avec le soutien de : DRAC Ile de France et DMDTS

Publicités