Chroniques

Chroniques à la frontière

Contexte artistique et Objectifs collaboratifs

«Chroniques à la frontière» est une performance solo, un billet d’humeur théâtral et jonglé inspiré par l’Anthropologie politique, un blog scénique, en quelque sorte, qui est aussi l’occasion d’une recherche sur l’éloquence mêlant les mots, l’objet et le corps.Fruit d’un travail collaboratif entre Vincent Berhault, jongleur manipulateur d’objets, et Cédric Parizot, chercheur au CNRS en Anthropologie politique, les “Chroniques à la frontière” prennent aussi la forme d’une réflexion sur la relation art / science humaine.
Le chercheur et l’artiste questionne ainsi la forme de la conférence et jouent avec les modes de transmission du savoir. Sur scène, par un étrange mélange d’analyses et de manipulation d’objets, tout en s’appuyant sur un récit autobiographique, un personnage décalé oscille entre le mode conférentiel et le mode confidentiel. Vincent Berhault prend la parole et joue avec des objets, des matières aussi variées que des feuilles de papiers, des vestes ou encore des sacs plastiques. Les « Chroniques à la frontière » questionnent l’impact que peut avoir la parole lorsqu’elle est portée par une performance artistique impliquant le corps et la dextérité du geste.

Publicités