Benjamin Colin

Percutiste bruiteur multi-instrumentiste. Dramaturgie musicale et créations sonores.

En 1998 co-fonde La Muse Gueule, collectif de cirque et rue, auquel il participe comme clown-musicien,  avec, entre autres, Cédric Paga ( Ludor Citrik) et Vincent Berhault (Romanès, Compagnie Les Singuliers…) Xavier Kim et d’autres. Se forme au clown (Eric Blouet Cie Kumulus), à la danse (Sumako Koseki, danse butô ), à la voix (Michèle Laforest, Roy Heart Théâtre).

Il y développe une pratique de la musique de scène, du rapport intime entre sons, corps, objets et espaces scéniques. Il y rencontre Fantazio ( résident Villa Medicis 2016), avec qui la collaboration perdure. Il y créé un duo de rue avec le jongleur Philippe Gay ( La trop courte histoire de l’Homme Calebasse) qui sera joué plusieurs centaines de fois (dont au Japon).

Il intègre la Compagnie Lunatic ( acrobatie aérienne) à la même époque, y jouant avec Solange Minelli-Bella ( Violoncelle) dans le spectacle Les petites Histoires En L’air. Nombreuses tournées également, en Europe, Paléstine-Israël…

En 2000 il fonde Le Nadir, avec Sébastien Bruas, compagnie d’acrobatie aérienne pour cordes, où il approfondie sa pratique de la dramaturgie musicale avec Julie Mondore (Violoncelle) et Michèle Laforest ( Voix du Roy Heart). Le spectacle Ex Mme V sera joué en Amérique du Sud, France, Espagne et Portugal. Depuis une vingtaine d’années donc, il développe une pratique musicale personnelles, rythmique et bruitiste, avec Fantazio ( trois albums, des centaines de concerts, étroite collaboration avec Lysika Clapaud et La Triperie et de très nombreux musiciens). Un disque de leur duo (Monnaie de Singe) est en préparation à sortir début 2017.

Il compose et interprète la musique pour un dessin animé de 22 épisodes ( Chasseur de Dragons, France 2), et bruite quelques films ( dont le long métrage de Nicola Sornaga Monsieur Morimoto, quinzaine des réalisteurs à Cannes ).

Il  monte avec Lazare ( improvisateur dramaturge) le duo Les Chambres de Hasard ( Bouffes du Nord, CDN de Béthune, du Havre…).

Il compose et joue la musique dans ses trois pièces ( Compagnie Vita-Nova), données dans plusieurs théâtres nationaux ( Festival Avignon in 2013, TNB, Théâtre de la Ville en Mars 2016…). Il s’agit toujours d’un théâtre très rythmique, où la musique est les corps participent pleinement d’une écriture originale et dynamique. Tout le long de son parcours, il accompagne divers artistes, improvisateurs, danseurs, performeurs ( Spoke Orkestra, Andrea Sitter, Laurent Chanel Cie A.R.N…) et participe à de nombreux ateliers ( les Tubulents, compagnie d’autistes professionnels du spectacle ). Crée également un duo clownesque musical de la catastrophe avec Camille Boitel, acrobate de la chute : Musique Définitive. ( La Brèche à Cherbourg, inauguration de Bonlieu à Annecy en 2014) puis Etat de Siège (Théâtre des Deux Scènes de Besançon novembre 2016).

Travail toujours fondé sur la recherche et l’organisation de sons à partir d’objets du quotidien, de ce qu’ils donnent à voir, d’un rapport burlesque et tendu entre son et image, et d’une dramaturgie de la chute, de la catastrophe.

Par ailleurs auteur, il pratique l’édition artisanale avec la Guillotine Elastique (Matthieu Messagier en 2015). Il crée en tant que batteur multi-instrumentiste avec Agnès Pinaqui le duo poétique et rock’n’roll JouJou  en 2012. ( Festival Mimi 2015). Entre est l’occasion de retrouvailles artistiques avec Vincent Berhault et Xavier Kim, de remettre à l’épreuve une connivence de plateau et de recherche de sens.

Publicités